Alaska tant désiré, te voilà enfin

Publié le 20 juillet 2012 | Récits d'USA | 7 commentaires

Merci de vos encouragements, mais j’ai retrouvé mon enthousiasme et trouvé les cause de cette baisse de forme .

J’ai été prise d’une très forte fièvre à la suite d’une piqure dont j’ai découvert par hasard la marque .

Une bestiole inconnue, m’à déclenchée une forte allergie doublée d’une forte fièvre, donc arrivée sur le parking du Walmart de Whitehorse (rendez vous incontournable des baroudeurs d’ici et d’ailleurs) j’ai pris les remèdes embarqués, me suis couchée . 18h plus tard je me réveille abrutie mais guérie . Withehorse, lundi à l’ouverture de l’atelier je montre à l’électricien la nature de mon problème, il regarde à peine, car j’ai bêtement dit que mon appareils est en 220v .

Je pense qu’il court encore .

Grace à ma connexion internet j’ai trouvé un concessionnaire de la marque de mon convertisseur de courant en Alaska prés de Fairbanks, j’ai une autre solution dans un peu plus de 1200 kms, une bagatelle quand on vient de s’en taper plus de 11000 en continu .

Et puis je rencontre un couple américain en vadrouille comme moi à bord d’un home made truck, nous partageons un café, je raconte mes déboires, gentiment il m’offre un chargeur allume cigare capable de recharger mon ordinateur . Il m’offre aujourd’hui ce que je cherche depuis 48h sans succès .

Je me passe très bien du reste de mes équipements 220v, le four et la machine à laver le linge attendront des jours meilleurs .

Depuis hier, le harcèlement sympathique de toutes nationalité continue, c’est fort sympathique mais ne m’aide pas à prendre un repos bien nécessaire .

Toujours sur le parking je rencontre un jeune couple de l’est de la france, qui muni d’un permis de travail au Canada d’un an alterne tourisme et travail . Ils sont courageux et fort sympathique .

Et puis un couple agée bord d’une cellule sur 4X4 qui comme moi arrive d’Amérique du sud, fort sympathique aussi .

Comme voisin j’ai un charmant couple de Québécois que j’espère bien revoir lors d’une vidée à l’Est Canadien .

Mardi matin il pleut, Dream et moi allons quand même courageusement visiter la jolie petite ville, mais en fin d’AM, il pleut toujours et malgré un environnement sympathique nous reprenons la route .

Comme le soleil ne se couche pratiquement jamais j’avance bien malgré une route en mauvaise état, à 23H je décide qu’il serait bon que nous dormions un peu, et Dream n’est pas mécontent de retrouver ses croquettes .

Mercredi 18 juillet je reprends le volant vers 9h, non sans avoir pris avec moi mon passeport, car c’est bientôt l’Alaska .

Arrivée à la frontière, une armoire à glace fouille mon camion de fond en comble, me pose encore et toujours les même questions, est agacé que je le fasse répéter quand je ne comprends pas, toujours avec le même air de Pittbul . 1h30 plus tard il me donne mon passeport et me souhaite avec un grand sourire (comme d’habitude) un très bon voyage .

Les paysages sont grandioses, les routes mieux entretenues, un de mes rêves se réalise .

Les paysages montagneux sont variés et extraordinaire de beauté, c’est encore mieux que dans mon rêve .

Après avoir traversé la ville d’Anchorage, fort laide d’ailleurs, je prends une route sinueuse qui serpente dans la montagne et longe des glaciers .

Puis c’est la mer à l’arrivée à Homer, une petite ville au bout d’une péninsule .

C’est le paradis de la pêche et un peu Disneyland, en effet les habitants ont obligation de gagner leurs vie pendant le très court été, mais c’est sympa quand même .

Le saumon est énorme et délicieux, et horriblement cher, comme tout ici d’ailleurs .

En arrivant en fin d’AM, je vois qu’il existe un ferry pour le retour vers le sud, je trouve l’idée sympa, mais malheureusement c’est complet jusque fin Septembre .

Mais le préposé me propose d’aller jusqu’à Juneau tenter ma chance, pourquoi pas puisque je vais à Skagway de toute façon . De Juneau un ferry pourrait m’emmener vers la banlieue de Seattle, j’y vois deux avantages, une petite croisière au travers de ces iles glacée et éviter de refaire tous ces kilomètres fatiguant,

Donc on verra bien .

Ce matin 19/7 je vais voir le concessionnaire Mastervolt qui comme tout les habitant me reçoit un peu brutalement, je renforce mon sourire, çà marche il se decide à me dire qu’il a cessé son activité avec Mastervolt depuis plus de 10 ans et qu’en conséquences il ne peu rien faire pour moi .

Je ne montre rien de mon désarroi et toujours avec un grand sourire je lui dit que son expérience est toujours là et que si il ne peut réparer mon transfo, il peut peut être brancher mon groupe en direct ce qui sauverais mes conditions de voyage . Il accepte de regarder, il trouve la solution et explique à son jeune fils ce qu’il doit faire (le jeune fils est plutôt brutal à l’instar du père plutôt minutieux), une 1/2h plus tard le groupe est branché en direct, je peux donc avoir du 220v en démarrant le groupe .

Ca c’est la bonne nouvelle, la mauvaise c’est que j’ai la confirmation que mon transfo fait toujours des étincelles, bon on verra cela ailleurs .

Il fait beau je me pose quelques jours en bord de baie dans un RV park sans service à quand même 15usd par jour .

Vous allez me trouver radin mais ces derniers mois mon portefeuille à beaucoup souffert, donc le changement de pneus et le transfo devront attendre des jours meilleurs .

 

Merci encore à tous mes supporters pour leur amical soutien

 

PS: vous avez vu sur les photos cette belle étoile sur mon pare brise, c’est pas gagné …

 

 

 

7 pensées sur “Alaska tant désiré, te voilà enfin”

  1. Michael Salles dit :

    Des paysages splendides; Merci de continuer à nous faire rêver ! bises

  2. mdesaunay dit :

    Salut Vero je suis avec beaucoup d’attention ton périple le pare brise ce n’est pas grave il ne va pas tomber en miette c’est du tripex pas de probléme , pour le groupe pas de probléme à condition d’avoir une bonne rallonge électrique pour aller aux appareils en direct , pour le transfo il doit être protégé par des fusiles ? merci pour les photos et les commentaires à bientôt grosses bises !!!!!!!!

  3. elarmoire dit :

    deux étoiles pour un même véhicule, une statique sur le pare-brise, et une filante derrière, à quand l’aurore boréale?
    Bonne route petite véro, prends soin de toi et merci pour ces magnifiques photos, Bises à toi, caresses à Dream

  4. Marylène Salles dit :

    je souhaite que ton pare – brise ne se transforme pas en voute céleste!!
    car dans la champs de vision c’est perturbant.Bonne chance;
    Superbes les paysages, et l’ours dans la nature.
    pour les bestioles, tu n »as pas de répulsif?
    BISES

  5. cisambert dit :

    bonjour, as tu rencontré notre ami à la Pecherie sur le Quai à Homer ????
    quand à l’étoile sur le pare brise tant que tu n’en n’as pas 50, ça compte pas….. toujours aussi cons les « mains d’or »
    N’oublie pas de faire un tour à Dawson et le Klondike… bonne route
    bisous claude et alain

  6. Eric Aubry dit :

    Bon voila la Véro redevenue motivée, conquérante et optimiste

    Féroces les bestiaux dans le coin, côte de maille obligatoire.

    Sur les photos, je trouve que Dream a beaucoup grossi, fais attention à la ligne et coupe lui les ongles ça fait négligé.

    Sinon merci de nous faire partager les paysages qui sont de toute beauté

    Evite de suivre ton étoile, visiblement, même si elle est belle, ce n’est pas celle du berger.

    Porte toi bien, profite des paysages et de l’environnement.

    Bises

Les commentaires sont fermés.

Articles par dates

novembre 2019
L M M J V S D
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives